Plan canicule

PNC : Plan National Canicule

Lors des épisodes de chaleur extrême, depuis 2009 les Transmetteurs interviennent pour améliorer la sécurité sanitaire des personnes âgées ou handicapées vulnérables dans le cadre du Plan CHALEX de la Ville de Paris, déclinaison du Plan National « Canicule ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vigilance renforcée dès le début d’été

Nous ne sommes pas tous égaux face aux fortes chaleurs mais nous sommes tous concernés. C’est le message des Transmetteurs, engagés pour la santé de chacun et la solidarité intergénérationnelle.

Fatigue, déshydratation, hyperthermie… La canicule comporte des impacts sanitaires considérables et est susceptible d’entraîner de graves complications, notamment chez les personnes les plus à risque comme les personnes âgées, les femmes enceintes et les nourrissons. Il est donc primordial de s’en protéger et de prévoir des mesures adaptées.

Chaque 1er juin et jusqu’au 15 septembre, depuis 2004, est mis en œuvre le Plan National Canicule et, pour la Ville de Paris, le Plan CHALEX.

 

Ce plan d’action comporte 4 niveaux d’alerte progressifs :

  • Niveau 1 : veille saisonnière

  • Niveau 2 : avertissement chaleur

  • Niveau 3 : alerte canicule

  • Niveau 4 : mobilisation maximale

 

Prévenir les dangers de l’isolement

La canicule est définie comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs. 

Les personnes âgées, souffrant d’un problème de santé ou d’un handicap sont les premières personnes qui doivent faire appel à leur famille ou à leur entourage pour se faire aider, se faire loger lorsqu’il fait trop chaud chez eux… Or, ce sont aussi souvent les plus isolées.

 

Fonctionnement

Chaque été depuis 2009, les Transmetteurs sont en alerte. En cas de déclenchement du niveau 3 « alerte canicule » par la Mairie de Paris, des téléopérateurs sont chargés de contacter toutes les personnes inscrites sur le fichier REFLEX. Ce fichier recense les personnes âgées de 65 ans et plus et des personnes en situation de handicap désireuses d’être contactées en cas de crise caniculaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Transmetteurs effectuent, en partenariat avec la DASES (Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé), une régulation médicale.

En cas de doute sur l’état de santé de la personne, le téléopérateur peut transmettre le dossier aux Transmetteurs, basés en salle de crise au SAMU de Paris, qui vont :

  • apporter une expertise médicale

  • conseiller

  • faire le lien avec le SAMU lorsque cela est nécessaire

  • orienter la personne, avec son accord, vers une salle rafraîchie mise à disposition des plus vulnérables à Paris

  • établir le contact avec un proche

 

 

Contact utile :

operations@lestransmetteurs.org et mentionner dans l’objet « à l’attention du Dr Suzanne Tartière».

 

Retrouvez toutes nos activités "renfort"

515643-saison-estivale-ne-devrait-pas.jp
2020-04-21%20SOS%20Crise%20bis_edited.jp

EMU